Retour à la recherche

Joie maternelle - Estampe


Numéro d'inventaire :

2002.1.1.

Désignation du bien :

Joie maternelle
Estampe

Auteur :

LEGRAND Louis Auguste Mathieu En savoir plus

Nom : LEGRAND
Prénom : Louis Auguste Mathieu
Biographie : [Dijon, 23 septembre 1863 - Livry-Gargan, 12 juin 1951] Aquafortiste, dessinateur, lithographe, illustrateur et peintre. Elève de l'école des Beaux - Arts de Dijon, il vint à Paris en 1884 suivre les leçons de Félicien Rops. Il débute en gravant quelques eaux-fortes, mais il se fait connaître grâce aux journaux illustrés. Il collabore au "Journal amusant", à "La Journée", à la "Chronique parisienne" et surtout au "Courrier français", de 1887 à 1894. Il a participé à Paris au Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts, à l'Exposition Universelle de 1900, où il reçut une médaille d'argent. Il a exposé en 1896 à Paris, à la galerie L'Art nouveau, deux cents gravures. Son maître lui enseigna tous les secrets de la gravure ; il lui communiqua aussi son goût d'une galanterie épicée, mais il est rare que Legrand manifeste la morbidesse de son éducateur ; il a des ivresses physiques un sens plus optimiste. On pourrait dire que le bal du Moulin Rouge fut longtemps l'atelier de l'artiste. En 1891, note E. Joseph, le "Gil Blas illustré" publia un numéro spécial consacré par Legrand à ce temple du "chahut" : la livraison fut tirée à 60 000 exemplaires. Il a édité en outre "Le Cours de danse fin de siècle" (1892) - "La Faune parisienne", il a illustré de nombreux volumes, parmi lesquels "Morgate - Légende dramatique, quatre tableaux en vers et prose" de Rodolphe Darzens (coll. MDB, 06595) ( Paris, éd. Pellet, 1924), "Cinq Contes parisiens" de G. de Maupassant, "Quelques - unes" de F. Carco, etc. La plus grande partie de l'oeuvre de Legrand est consacrée à la vie trouble des bars, des prostituées et des danseuses. Univers proche de celui de Lautrec. Erotisme trouble et volontiers grinçant, moins brutal pourtant que celui de Rops. Il fut soutenu par l'éditeur et galeriste Gustave Pellet, dont la famille fit don à la BN de la presque totalité de l'oeuvre de l'artiste. Bretagne : Paysan breton à cheval, ou l'idiot, v. 1895 ; Beau Soir, e f, 1899 ; Joie maternelle, 1900. Paysage breton, 1904. Album de 14 lithographies, Au Cap de la Chèvre, 1891.

Epoque, datation :

1900
1900

Domaine :

Estampe

Matière :

Papier vélin

Technique :

Eau-forte ; Aquatinte

Libellé :

Eau-forte et aquatinte sur papier vélin

Mesures :

F, Hauteur en cm : 50,5 ; F, Longueur en cm : 39,8 ; G, Hauteur en cm : 39,8 ; G, Longueur en cm : 30

Description :

Femme en costume du Trégor (coiffe touken, châle à motif floral) assise, tenant sur ses genoux un bébé qu'elle embrasse.

Bibliographie

Louis Legrand, catalogue raisonné / V. ARWAS En savoir plus

Notes bibliographiques : Louis Legrand. Catalogue raisonné / Victor ARWAS.- Ed. Papadakis ; Musée Félicien Rops, 2006.- 208 p.
N° A 178, p. 168 (repr.)
Inventaire du Fonds Français En savoir plus

Notes bibliographiques : Inventaire du Fonds Français après 1800 - Graveurs du XIXe (Tomes 1 à 15) / LARAN Jean; ADHEMAR Jean; LETHEVE Jacques; GARDEY Françoise; BARBIN Madeleine; BOURET Claude.- Paris, éd. Bibliothèque Nationale, Réimpr. pour plusieurs vol., 1930-1985
N°94

Exposition

Exposition Roumanie 2009 En savoir plus

Notes d'exposition : Exposition "Voyages en Bretagne", Bucarest - Musée national, 5 novembre 2009 - 7 février 2010

Exposition Varsovie 2005 En savoir plus

Notes d'exposition : "Bretagne et Peintres polonais en Bretagne" ("Bretania i Malarze Polscy w Bretanii " , Varsovie - Musée national, 18 février - 30 mars 2005

Situation de l'objet :

Non exposé