Retour à la recherche

Quimper, la cathédrale


Numéro d'inventaire :

SQ.1998.1.341.

Désignation du bien :

Quimper, la cathédrale

Auteur :

SIMON Emile En savoir plus

Nom : SIMON
Prénom : Emile
Biographie : (Rennes, 1890 - Clohars-Fouesnant / Squividan, 1976) Portraitiste, paysagiste et peintre de la mer, formé à l'École des beaux-arts de Rennes, puis à Paris dans l'atelier de F. Cormon, Emile Simon fut dans les années 1920 professeur à l'École des beaux-arts de Nantes où il fit la connaissance de Madeleine Fié-Fieux avec qui il mena à partir de 1947, pendant près de trente ans, au manoir de Squividan, une existence exclusivement consacrée à la peinture, partageant avec celle qui fut un temps son élève, son atelier aménagé au deuxième étage. Il parcourut le Finistère et la Bretagne en compagnie du couple Fieux, à la recherche de lieux et de sujets pittoresques. Lors de ses premiers séjours estivaux en Finistère, Emile Simon découvrit des lieux qu’il fréquenta désormais régulièrement : Pont-Croix, la baie d’Audierne et de nombreux villages de la Basse-Cornouaille. Les pardons encore vivaces lui donnèrent souvent l’occasion de peindre des paysages, des églises et des hommes dans leurs pratiques religieuses et profanes. Attaché à la peinture figurative, Emile Simon voulut s’inscrire dans la tradition classique du paysage français, marquée par l’impressionnisme. « Il faut, dit-il, surprendre la vie et peindre dans l’emballement ». Sa manière est tantôt précise, tantôt vague, à la façon d’une esquisse. Il peignait en effet « sur le motif », sans retouche, afin de saisir la spontanéité d’un mouvement, d’une lumière ou l’expression d’un visage.

Epoque, datation :

3ème-quart XXE
3ème-quart XXE

Domaine :

Peinture

Matière :

Bois

Technique :

Peinture à l'huile

Libellé :

Huile sur paneau de contreplaqué

Mesures :

Hauteur en cm : 50 ; Longueur en cm : 61

Description :

Vue depuis la rue Keréon vers la cathédrale

Situation de l'objet :

Non exposé