Retour à la recherche

Petite Bretonne à la coiffe


Numéro d'inventaire :

2003.24.36.

Désignation du bien :

Petite Bretonne à la coiffe

Auteur :

ROUX-CHAMPION Victor-Joseph En savoir plus

Nom : ROUX-CHAMPION
Prénom : Victor-Joseph
Biographie : (Chaumont 1871 - Vars 1953) Après des études à Langres, Roux-Champion s'oriente vers une carrière artistique. Elève de Gustave Moreau à l'école nationale des Beaux-Arts, il se lie d'amitié avec Matisse, Marquet et Rouault. Bouleversé par l'oeuvre de Gauguin, il se rend sur les traces du maître en Bretagne, séjourne à Pont-Aven, puis à Belle-Ile avec Matisse (1896). Il fait la connaissance de Cottet qui lui enseigne les techniques de la gravure sur zinc et sur bois. En 1897, il séjourne à Moëlan et Quimperlé. Il participe aux Salons d'Automne, des Indépendants, des Arts décoratifs, etc. En 1897, il fait sa première exposition personnelle à Paris. Peintre de fleurs et de fruits, il réalise de nombreux paysages peints, mais surtout gravés ou exécutés à l'aquarelle des régions qu'il a parcouru : Bretagne, Normandie, Provence, Côte-d'Azur... Il oscille de l'Impressionnisme au Fauvisme, tenté parfois par les expériences des Nabis, mais curieux des techniques, il limite ses expériences et ne se fixe à aucun système. S'il commence par la peinture et pratique plus tard la céramique, c'est dans la gravure qu'il donne le meilleur de lui-même (Il a gravé environ 300 planches). Formé par Cottet et Delâtre, il participe au renouveau de la gravure originale et pratique particulièrement l'eau-forte en couleurs, appelée souvent à l'époque "aquarelle gravée". Une facture très enlevée caractérise sa production des années 1896-1906 à laquelle appartient la période bretonne et qui correspond à sa phase d'expérimentation la plus féconde. De 1906 à 1912, il travaille aux côtés de Renoir à Cagnes sur les conseils duquel il se lance dans la création de céramiques. La trajectoire de Roux-Champion est ainsi traversée de divers courants de son époque : issu de l'Académisme, il est attiré par Gauguin (c'est l'époque de la couleur pure et la force d'expression) ; ces personnages de rattachent plutôt de Raffaëlli et ses scènes de café évoquent les Nabis. Plus tard, on mesure l'influence de Renoir à la gamme de coloris pâle à tonalité rose puis, après 1914, il adopte une gamme plus sombre structurée par de lourds traits de fusain. La réputation d'art mineur, attachée à l'aquarelle et à la gravure, ajoutée à la modestie naturelle de l'homme, a peu à peu fait tomber l'artiste dans l'oubli. (D'après Catherine PUGET, "Roux-Champion (1871-1953), catalogue expo Pont-Aven, 1991)

Epoque, datation :

1910 : ca

Domaine :

Dessin

Matière :

Papier

Technique :

Crayon

Libellé :

Crayon sur papier

Mesures :

Hauteur en cm : 32,5 ; Longueur en cm : 24,7

Situation de l'objet :

Non exposé