Retour à la recherche

Breiz ar bardon - Bombarde et biniou de Plonéour...


Numéro d'inventaire:

2015.42.4.2.

Désignation du bien:

Breiz ar bardon - Bombarde et biniou de Plonéour-Lanvern
Carte postale

Auteur:

GEO-FOURRIER Georges En savoir plus

Nom : GEO-FOURRIER
Prénom : Georges
Biographie : Lyon 1898 - Quimper 1966 Georges GEO-FOURRIER est atteint d'une grave maladie à l'âge de quinze ans. Contraint à la position allongée pendant plus de trois années, il s'intéresse à l'art Japonais et au dessin. ce n'est qu'en 1919 qu'il peut enfin entreprendre des études artistiques dans un atelier où il se lie d'amitié avec Auguste Matisse. En 1920, il entre comme dessinateur chez Joues. Il entre à l'Ecole Nationale des Arts Décoratifs en 1921. En 1922, il est engagé comme dessinateur aux grands magasins du Printemps. C'est au cours des vacances qu'il découvre la Bretagne et est conquis par Pont-Aven. A Trégastel, il entend parler de Quimper pour la première fois par Yvonne Le Bail et Charles Le Goffic. A cette époque il travaille le bois gravé, imprimé à la manière Japonaise et il prépare l'illustration du "Gardien du Feu" d'Anatole Le Braz, qui ne paraîtra pas. Il quitte alors la Bretagne pour aller travailler plusieurs années en Afrique. Il s'installe à Quimper en 1928, séduit, depuis 1925, par la Cornouaille finistérienne dont les écrits ou les propos d'artistes et d'écrivains rencontrés à Paris - Méheut, Jean-Julien Lemordant, Anatole Le Braz, Charles Le Goffic - lui avaient déjà vanté le pittoresque. En 1934,il obtient de la Société d'encouragement à l'art et à l'industrie une commande pour un revêtement céramique "ARMOR" (panneau céramique mural). En cherchant une entreprise, pour réaliser cette oeuvre, il entre en contact avec la Manufacture Henriot de Quimper. Par la suite, il créé pour cette Manufacture plusieurs oeuvres dont les figures de soldats de l'Empire. "Vieille femme au panier", hauteur 21 cm et un service à liqueur avec bouteille en forme de figure féminine en costume de Pont-L'Abbé. Il quitte la Manufacture Henriot en 1945 et travaille par la suite à la Manufacture HB. Il présente une exposition particulière à la Galerie Saluden à Quimper en 1942. Son oeuvre céramique exécutée à la Faïencerie de la Grande Maison HB comprend exclusivement des pièces uniques. Son oeuvre de peintre et de graveur porte le témoignage artistique de toute son époque. Après des interprétations, sur bois, de paysages du peintre Auguste Matisse Geo-Fourrier - il avait adopté en 1920 ce nom d'artiste - trouva son expression propre dans une veine éminemment occidentale par son inspiration, mais servie par le synthétisme du trait et de la couleur des Japonais : la représentation, en séries, de types humains caractéristiques d'un territoire. Le paysage, sans être absent, reste donc minoritaire dans son oeuvre, le retenant surtout comme cadre de la " puissante solidarité du milieu et de l'être humain " . (Philippe Le Stum et Marjatta Taburet (pour l'oeuvre céramique)

Epoque, datation:

1930-1940 : ca

Lieu de création:

Paris

Auteur:

Etablissements artistiques parisiens En savoir plus

Nom : Etablissements artistiques parisiens

Epoque, datation:

1930-1940 : ca

Lieu de création:

Quimper

Domaine:

Carte postale

Matière:

Bristol

Technique:

Phototypie ; Colorié au pochoir

Libellé:

Bristol, phototypie mise en couleur au pochoir

Mesures:

Hauteur en cm : 9 ; Largeur en cm : 14