Retour à la recherche

"Léonarde" - Croquis d'audience


Numéro d'inventaire :

2006.3.185.

Désignation du bien :

"Léonarde"
Croquis d'audience

Auteur :

CAVELLAT Pierre En savoir plus

Nom : CAVELLAT
Prénom : Pierre
Biographie : (Pontrieux, 1901 - Carantec, 1995) Magistrat, Pierre Cavellat fit la plus grande partie de sa carrière en Bretagne. Comme juge au Tribunal de Quimper de 1930 à 1936, puis comme Président du Tribunal de Châteaulin. Artiste amateur, lié d'amitié avec les faïenciers Henriot et Lucas, il créa d'assez nombreuses pièces et décors, inspirés parfois par l'art polynésien. Pierre Cavellat fut surtout un dessinateur insatiable. Aquarelliste, il décrivait les paysages et l'activité des sites qu'il affectionnait. Les scènes allègres qu'il croquait lors de ces séjours à l'île de Sein entre 1930 et 1940 représentent, au bistrot ou sur le quai, Sénanes aux noires silhouettes et marins en vareuses et pantalons bleus saisis dans des instants simples du quotidien. L'écriture picturale de cet artiste autodidacte et discret s'exprime dans des pochades d'une grande spontanéité, au trait enlevé (1). Sa carrière de magistrat en fit un témoin privilégié des moeurs, des faits divers, des fêtes, du Finistère des années Trente et Quarante. Il les " croquait " avec un sens du raccourci dans le trait, une rapidité dans la saisie des expressions, et un humour malicieux. Dans la meilleure tradition des dessinateurs judiciaires, illustrée avant lui par Daumier, Forain ou de Belay, Cavellat se fit le chroniqueur privilégié des faits divers et des épisodes judiciaires auxquels le confronta, en Finistère, sa fonction de magistrat. (1) Jacqueline DUROC, "Cap sur les îles", Locus Solus, 2015, p.71

Epoque, datation :

1930-1934

Lieu de création :

Quimper

Domaine :

Dessin

Matière :

Papier à lettre

Technique :

Encre

Libellé :

Encre sur papier à entête

Mesures :

Hauteur en cm : 21 ; Longueur en cm : 27

Description :

Portrait d'une femme en costume et coiffe du Léon, en pied de face ; au verso, deux croquis : à droite, un gendarme et un avocat ; à gauche : une femme portant la coiffe du Léon assise sur un banc aux côtés d'un gendarme.

Situation de l'objet :

Non exposé